Where is my mind

Blablablablabla
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Amadeus Lovegood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Mind
Inquisition ♦ we are the saviors, you need us.
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 29/11/2013

MessageSujet: Amadeus Lovegood   Lun 5 Jan - 0:43


AMADEUS LOVEGOOD
FEAT EVAN PETERS
ordre du phénix



IDENTITY CARD

Âge : Vingt-deux années, vingt-deux printemps à errer sur cette misérable terre, autant d'années d'espoir que de désespoir pour ce jeune lycanthrope.
Date de naissance : Sa génitrice le met au monde le vingt-eux Mars, un nombre qui est censé être porte bonheur pour la famille Lovegood. Enfin. C'est ce que sa mère lui à répéter toute sa vie.
Etudes : Il a passé ses sept années d'études à l'Ecole de Sorcellerie de Poudlard. Envoyé dans la maison de Griffondor, lui-même aujourd'hui ne sait pas pourquoi le Choixpeau l'a envoyé chez les rouges et or. Il faut appeler un chat, un chat : il n'a rien du Griffon de base. Il n'est pas loyal envers les humains, il laisse la place du preux chevalier à son prochain, il ne prend pas la défense des opprimés et il ne se mêle jamais des affaires qui ne sont pas les siennes.
Profession : Employé dans la Ménagerie Magique sur le Chemin de Traverse, il est également naturaliste et aime voyager pour étudier les créatures vivantes dans le monde magique.
Baguette : Sa baguette, nommée Wendy en l'honneur de sa mère, est unique en son genre. Wendy a la particularité d'avoir été taillée dans du bois de l'arbre Yopo. Un arbre qui pousse en Amérique du Sud et dont ses graines sont le principal ingrédients d'une poudre hallucinogène. De ce fait, cette dernière est fidèle, mais également instable. Après onze années en sa compagnie, Amadeus n'est pas encore sûr de sa totale domination sur elle. Son coeur est un crin de licorne et sa taille de vingt-cinq centimètres. Malgré sa nature compliqué : elle reste fidèle à son maître.
Patronus : Son patronus est un sombral. Ces créatures mal jugées par le Ministère, souffrent de leur réputation. Beaucoup de sorciers croient ces créatures violentes, agressives. En réalité, elles sont sensibles, mais surtout farouches. Si aujourd'hui sa protection prend la forme de cet animal, c'est principalement parce qu'il est incompris de ses contemporains et jugé lui aussi de dangereux.
Epouvantard : Lui-même. Une représentation bien plus noir de sa personnalité dérangeante. La dernière fois qu'il a rencontré cette créature, elle est restée un certain temps avec son apparence avant de se transformer en loup-garou. Son Riddikulus change l'apparence de l'épouvantard pour le ridiculiser en un petit loup.

image by consolation-prizes # code by shiya.



SHOW ME, SHOW ME BABY

Nationalité et origines : La Famille Lovegood est connue pour avoir des racines irlandaises. Il tient le nom de cette famille de son père, qui lui a également donné sa malédiction. Sa mère, né Gavalda, était une sorcière venant d'Italie. Brillante et dangereuse prête à défendre son enfant contre tous les maux de la société. c'est ce qui la condamna. Il est donc irlandais par son père, italien par sa mère. Il possède une cousine, Luna Lovegood et il sait également qu'il a un cousin outre-mer nommé Tyler. Enfin, sa tante est sa nouvelle gardienne, une brillante idée venu tout droit de sa mère. Mira est à l'image de sa soeur Wendy. Il faut au moins cela quand votre neveu est un peu dérangé !

Votre sang : Sang-mêlé. Il ne sait pas de quel sang était son père, il ne cherche pas à le savoir, mais sa mère étant moldu : par déduction il se dit sang-mêlé. Cela ne le dérangerait pas d'être sang de bourbe. D'après ses recherches et les informations données par son oncle : les Lovegood ne seraient pas portés sur la nature et la composition de leur hémoglobine. Il y a plus important dans la vie.

Particularités : Amadeus est atteint du syndrome de Lycanthropie le rendant dépendant de l'astre lunaire. Son humeur, ses attitudes dépendent énormément du soleil nocturne. Il a remarqué qu'il est beaucoup plus instable psychologiquement les quelques jours qui précèdent la pleine lune. Le jour même, ses cheveux deviennent aussi blond que les blés. Ils gardent cette couleur jusqu'à la fin de la période pleine de la lune. Il n'a pas encore le contrôle sur cette malédiction. Pour lui, il est impossible de pouvoir un jour arriver à une totale maîtrise de cette transformation non désirée. Impossible tout du moins sans une aide quelconque. Les potions tue-loups ne peuvent être que temporaire. À chaque pleine lune, ses os se brisent et se transforment pour prendre la forme d'un loup-garou. Dès lors, il devient incontrôlable car la potion tue-loup est un breuvage complexe qu'il ne maîtrise pas encore totalement.

Passions et loisirs : Les animaux sont la seule chose qui lui permet de sortir de sa torpeur quotidienne. Quand il est en présence de ces derniers, il devient un autre homme. Beaucoup plus calme, il est facile alors de l'aborder. Poser-lui des questions et vous pourrez même avoir des réponses instantanées et gentilles. Naturaliste, il a compris depuis longtemps que si sa malédiction était un fardeau la majeure partie du temps : elle lui avait enlevé toute notion de danger envers les créatures du monde magique. Quand on est bien placé dans le classement des prédateurs, mais également de la chaîne alimentaire dans le monde sauvage : on apprend à ne plus craindre les petites bêtes.

image by consolation-prizes # code by shiya.



Physique
Amadeus n'a pas la chance d'avoir les cheveux aussi blonds que ses cousins. En effet, ce n'est plus un secret pour personne, comme les Weasley, les cheveux blonds sont en quelque sorte leur marque de fabrication. Il a hérité des cheveux marrons de son père : le rendant unique au sein de la famille Lovegood. Comme le vilain petit canard dans le conte moldu, pendant toute son enfance le jeune enfant a été brimé par ses cousins. Ce que personne n'a réalisé, hormis les concernés, c'est que tous les lycanthropes de la famille ont les cheveux bruns. Seule Luna avait la gentillesse de jouer avec lui et de le soutenir. Amadeus n'est pas le genre d'homme qui aime attirer les regards sur lui. On peut dire que sa silhouette lui permet de passer partout. Il sait très bien que les gens de nos jours ne s'arrêtent plus pour détailler les gens. Le sorcier se fond donc parfaitement dans la populace et la ville si besoin. Son physique n'a donc aucune particularité. S'il aime la gente féminine : il n'a jamais eu la prétention d'être un Apollon. Il est relativement mince avec une ossature fine : lui donnant un pas léger lorsqu'il se déplace. De part sa maigreur, ses os apparents horrifient sa famille, notamment sa grand-mère, qui le force à manger plus. Habitué aux travaux extérieurs et physiques, ses muscles saillants donnent l'impression de danser sous sa peau durant l'effort physique. Cet atout, il le sait, plaît à ces dames. Son bras gauche est plus développée que le droit, car c'est un excellent archer. Son travail, ainsi que ses recherches, le pousse à approcher des animaux parfois dangereux. S'il ne ressent pas vraiment de peur pour ces derniers, prudence est maître de sûreté. De ce fait, il tire des flèches empoisonner d'un narcoleptique naturel ne laissant aucune séquelle sur l'animal visé. Si certains seraient ennuyé par sa frêle carrure, il tourne ce problème à son avantage. Dans la nature, lorsque vous devez étudier les animaux : il est beaucoup plus facile de se camoufler et de rester discret. Avoir la stature d'Hercule est inutile. Amadeus l'a comprit depuis longtemps, son cerveau prônera toujours sur sa force physique.

Contrairement à sa cousine Luna ou bien à Tyler, ses yeux ne sont pas claires : ils sont marron et tirent vers le noir. Ses cheveux en hiver s'assombrissent également pour être plus terne. Sur son torse, à l'emplacement de son coeur est tatoué les Reliques de la Mort. C'est son parrain, le père de Luna, qui lui a transmis cette fascination pour les contes et les légendes oubliés, mais à la fois connu de tous. Son corps est parsemé de cicatrices dût à ses nombreuses transformations et débordements. Il n'en a pas encore sur le visage, mais il sait qu'un jour cela pourrait arriver. À son index, il porte la bague de son père étant son héritier. Ce bijou à l'originalité de contenir les larmes de son géniteur lorsqu'il a fait ses adieux à sa mère juste avant de rendre son dernier souffle. Autour de son cou se trouve un pendentif tout aussi symbolique. Dans la petite fiole, qui ne le quitte pas, sous aucun prétexte, se trouve l'amour de sa mère pour lui. Amadeus a reçu les dernières larmes de sa mère de la part de Myra, sa tante, qui les a recueillie avant son dernier souffle. C'est depuis la mort de cette femme qu'il peut voir les sombrals. Il ne raconte jamais l'histoire de ces bijoux. La dernière fois qu'il l'a fait à une personne extérieure à sa famille : on l'a insulté de fou. En revanche, chez les Lovegood ce n'est pas quelque chose d'étrange. Bien au contraire.

Sur son apparence vestimentaire, on ne peut pas dire qu'Amadeus fait dans l'originalité. Il aime porter des vêtements confortables qui lui permettent de bouger comme bon lui semble sans être gêné. Il sait néanmoins se faire beau pour les occasions qui le nécessitent. En effet, il a toujours un trois pièces à la mode James Bond dans sa penderie : prêt à être utilisé.


Caractère
Amadeus est un homme pragmatique. Il ne prend rien pour argent content : seulement ce qui et certifié par ses yeux avertit. Dans sa passion, c'est un atout. Il ne se base jamais sur les théories des autres, ne les prends pas vraiment en compte et préfère se faire sa propre opinion. C'est pour cela que ses idées sont rarement suivi par les scientifiques et les lecteurs de la Gazette lorsqu'il publie un article. Pourtant, il sait que son intelligence plaît à certains. Il est actuellement en contact avec plusieurs naturalistes dans le monde et corresponds quotidiennement avec ces derniers. Ce qui fait de lui un homme de lettre et non un homme d'action. Les seules aventures qu'ils s'autorisent celles dans la nature et celles pour l'Ordre. Lycanthrope la solitude est devenue au fil des années sa meilleure alliée. Garder son secret caché de tous, hormis des membres de sa famille, est un exploit et pourtant un mal nécessaire. La société n'étant pas prête à accepter sa condition, il est hors de question que ses recherches soient compromise pour un mal qu'il n'a pas choisi. La famille Lupin est également d'un grand support. Intègre, il est fidèle à ses opinions, à ses idées. Ce qui peut le rendre dangereux et instable car, il est réellement prêt à tout pour défendre son point de vue et faire entendre ses idées. De nature introverti, il est rare que le premier pas soit de sa part, le deuxième ou bien le troisième. Le peu d'amis qu'il possède l'ont comprit et doivent faire plus d'effort pour avoir une conversation qui ne tourne pas autour des animaux. Amadeus, n'est pourtant pas un homme difficile à vivre. La plupart du temps il est dans son monde, le rendant tête en l'air à certains moments. Son cerveau est toujours en marche ce qui le rend insomniaque et parfois somnambule. Le naturaliste aime sa famille, il se sent proche d'elle et bien avec chacun de ses membres. Même si leurs railleries sont éreintantes pour ses nerfs. Pourtant, n'étant pas le seul lycanthrope de sa famille, il se sent comprit. Quant bien même les mesures prises à son égard sont drastiques lors des nuits de pleine lune.
N'étant pas l'homme le plus courageux du monde magique, il a souvent été traité de lâche, notamment par ses camarades lors de ses études à Poudlard. S'il ne montre pas ses peurs, il est en réalité quasiment en permanence terrifié. Si l'opinion des autres lui importe peu, il ne souhaite pas que son secret son révélé. Amadeus ne sait pas ce que les sorciers feront un jour au loup-garou. Cet état constant de terreur le rends parfois égoïste pour ceux qui ne le connaissent pas. Néanmoins, ce jugement est généralement actualisé une fois qu'on le voit prendre soin des animaux de la boutique. Tendre et affectueux avec ces derniers, il est toujours là pour les soigner et tenter de les comprendre pour améliorer leur vie en attendant d'être adopté. Amadeus, fait partie de ces personnes, qui à besoin d'avoir un contact physique avec la personne ou bien l'animal qu'il a en face de lui. Ce trait tactile de sa personnalité vient de cette simple idée : la peau, les sens ne mentent pas. Il peut ainsi se fier à son instinct pour savoir si la personne qui se tient devant lui à des chances d'être son ami ou bien si au contraire il doit ajouter son nom à la longue liste d'ennemis. Oui, Amadeus est le genre de gars à tenir une liste de toutes les personnes qui l'ont blessé ou bien qui au contraire lui ont permis de s'accomplir.


WHAT ELSE SWEETIE
Animal de compagnie : Amadeus à une multitude d'animaux de compagnie. Vivant dans la maison de campagne de ses parents, les grands espaces verts qui entourent sa demeure abritent de surprenantes créatures qui lui sont fidèles. De ses années à Poudlard, il garde son vieux chat qui est tout le temps sur son lit, patientant sagement que son maître rentre du travail. Heureusement, ou malheureusement pour lui, trois boules de poils ne prennent pas en compte son vieil âge et ne cessent de le taquiner avant de s'endormir contre son pelage.

Profession et motivation : Amadeus ne s'est jamais vu comme un auror, ou bien un sorcier bravant les sortilèges pour ce faire un nom. Sa place, il le sait, est dans l'ombre et dans le milieu intellectuelle. Étudier les animaux, les créatures étranges qui peuplent le monde, apprendre à les comprendre et à les apprivoiser. Son travail est une passion, il est naturaliste par choix et il aime ce qu'il fait. Amoureux des grands espaces verts, passer son temps à l'extérieur, qu'importe les intempéries, est son cheval de guerre. Il continue cette passion en s'occupant des animaux dans la Ménagerie Magique sur le Chemin de Traverse. Amadeus ne donne jamais n'importe quel animal à n'importe qui, comme Ollivander le ferait avec les baguettes : il choisit soigneusement les compagnons des élèves ou des sorciers. Qu'importe si les clients ne sont pas d'accord, il ne sait encore jamais trompé et ce détail : beaucoup de sorciers le connaissent.

En profondeur : Amadeus est un drôle d'oiseau, une hermite unique qui ne peut pas être catalogué. Contrairement aux membres de son espèce, il aime sortir de chez lui. Il n'aime pas en revanche être en contact avec les humains. Naturellement, avec les années, il a prit à travailler sur lui-même : lui permettant aujourd'hui d'être un temps, soit peu, social. Il n'estime pas avoir de meilleur ami ou bien amie. Il n'accorde que très peu sa confiance, pour l'avoir, il faut la mériter et ce n'est pas gagné d'avance ! Il vit dans une maison à la campagne faite de briques rouges. En hiver, la cheminée est allumée scindant la nuit d'une colonne de fumée. Il aime son havre de paix ou aucun bruit ne vient perturbé cette paix. Dans le fond du jardin se trouve une autre maison. Cette bâtisse a également été construite de briques rouges, mais elle n'abrite aucune forme de vie. En réalité, cette maisonnette cache un terrible secret. C'est ici que s'enfermer le jeune adulte lors des pleines lunes. À l'intérieur se trouve des chaînes profondément scellées dans le mur permettant à sa force de lycanthrope d'être impuissante. Il vit seul en compagnie de ses bêtes et celui lui convient parfaitement.

Votre position face à notre intrigue générale : L'Héritage partait sur de bonnes bases. Ce parti avait toutes les qualités pour devenir un parti puissant. Amadeus l'a tout de suite sentit. Pourtant, quelque chose chez eux lui à toujours parut louche, trop louche. Aaron Kingfell, d'après les rumeurs, ne semblait pas avoir toute sa tête. Enfin, Amadeus est mal placé pour jugé quand on connait un peu sa personnalité. De plus, la persécution de ce dernier envers les Lycanthropes n'a pas arrangé son cas. Malgré tout, il attend de voir comment ces jeunes idées vont résister au temps. Ce qui aime le plus dans le parti réside en ce simple fait : c'est un mouvement créé par une génération bercé par les illusions parentales. Une génération dont il se sent proche et éloigné à la fois.

Les Anarchistes sont excellents ! Amadeus aime lire les articles en rapport avec Darren. Pour le citer: « Ce mec est un psychopathe ! » Et c'est pour cette raison que le jeune adulte l'adore ! Pourtant, ses façons de faire son... Peut-être un peu trop en dehors des conventions sociales. Il a tout de même assassiner Aaron. Si Amadeus est persuadé qu'il devait le mériter au fond : il n'en reste pas moins qu'il s'est attiré les foudres de la populace. Bien qu'il doit s'en moquer, le naturaliste ne peut s'empêcher de compatir pour lui vis-à-vis de l'opinion publique. Il a pensé pendant un moment à changer sa veste et devenir anarchiste, puis il s'était résigné. Par lâcheté sûrement.

L'Ordre du Phénix, il est membre de ce dernier. Chez les Lovegood, le bien doit prôner. La plus parts de sa famille est dans ce groupe de sorciers. Ce n'est pourtant pas pour cette raison qu'il a adoptée la doctrine diffuser par les sorciers fondateurs de l'Ordre. Non. Amadeus à rejoint ces mages pour pouvoir avoir une chance de changer son monde. N'étant pas assez fort et téméraire pour être auror, il n'y a pas de place pour lui dans les forces légales. Quoi de mieux alors que de combattre dans l'ombre ? Ses capacités à comprendre les bêtes peuvent être utile. De plus, il a un certain avantage à manier les mots. C'est pourquoi, il lui arrive d'écrire des articles pour le compte de l'Ordre.

Les Mangemorts, voilà des mages à ne pas croiser. Amadeus est conscient que ces derniers pourraient régner sur le monde magique si leur chef avait toute sa tête. Voldemort, oui il n'a pas peur de dire son nom, est certes suivis de fidèles, mais au bout du compte : il se retrouvera seul. Si Amadeus n'est pas un spécialiste sur les relations humaines, il a néanmoins compris qu'instaurer la peur pour gouverner n'est pas la meilleure idée. Il plaint en réalité les mages noirs qui sont obligés de déguiser leurs actions pour un seul homme alors que la moitié d'entre eux tuent pour le plaisir et pour leur propre prestige. Des tueurs à sang froid qui cachent leurs meurtres en prétextant servir leur « maître ».

Et si on se projetait dans l'avenir ? Sombre. Amadeus est un pessimiste pur et dur concernant son avenir. Il ne sait pas si un jour un remède sera trouvé pour sa lycanthropie et quand bien même ce dernier serait trouvé : le jeune adulte se sentirait tourmenté et non délivré. En effet, d'aussi loin que remontent ses souvenirs : il a toujours été un lycanthrope. Sans cette malédiction, il ne sait clairement pas ce que serait sa vie. Il est en quelque sorte accro à ce mal qui le torture plusieurs jours par mois. En dehors de cela, il a demandé de travailler avec Hagrid à Poudlard pour s'occuper des créatures magiques et garder la forêt interdite. Une nouvelle donc, comme il y a onze années de cela, il attend sa lettre de Poudlard pour savoir s'il sera à la rentrée prochaine de retour dans l'école de Sorcellerie : en tant qu'employé cette fois-ci.

image by consolation-prizes # code by shiya.



Behind the screen
Pseudo : Lighting Rider
Localisation : Neverland
Comment avez-vous connu ESTED ? Par le top-site.
Votre avis sur le forum : Un design magnifique, un contexte original sur HP, un scénario qui m'a tapé dans l'oeil : que demander de plus ? :22:
Vos disponibilités sur 7 jours : Normalement 7/7 jours

Autre chose ? Les images sont de Tumblr et l'îcone d'Hollow Art.

# code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wimm.creerunforum.net
The Mind
Inquisition ♦ we are the saviors, you need us.
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 29/11/2013

MessageSujet: Re: Amadeus Lovegood   Lun 5 Jan - 0:43


VOTRE HISTOIRE
« citation facultative »



NOW TELL ME YOUR STORY
« Chapter I : where everything begin »
Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. © .bizzle


Amadeus Marcus Lovegood est né de l'union de Wendy Galvada et de Marcus Lovegood. Après plusieurs années de mariage, Wendy avait trouvé les mots pour convaincre son époux. En effet, ce dernier était retissant à l'idée d'avoir une progéniture. Quand vous êtes un lycanthrope, vous voulez éviter à tout prix de transmettre votre malédiction. Refusant catégoriquement à sa femme la chance d'être une maman, Marcus a passé des années à couper court à ce sujet ou bien à partir. Jusqu'au jour où la jeune femme le menaça de le quitter s'il refusait une nouvelle fois. De peur de la perdre, Marcus céda et Amadeus naquit neuf mois plus tard. La grossesse, à risque, a été menée à terme sans soucis majeur. Pourtant, comme Marcus le craignait, son fils avait hérité de son don de lycanthropie. Il avait vu des signes avant coureur durant les neufs mois d'attentes. Lors des pleines lunes, le bébé était agité et faisait vivre une véritable torture à Wendy. Qu'importe les dires de sa femme pour le rassurer, le père savait qu'il avait condamné son enfant. Jamais il ne s'est pardonné d'avoir ainsi gâché la vie d'Amadeus, jamais il n'a pardonné à sa femme de lui avoir forcé la main. Si Marcus faisait tout pour éviter son fils, Wendy le chérissait comme une pierre précieuse.
Amadeus n'a jamais manqué d'amour, jamais il ne s'est retrouvé seul avec ses propres démons. Dès son plus jeune âge, sa maman lui a appris à vivre avec ce don, à aller s'enfermer dans la maison au fond du jardin et de s'enchaîner au mur pour ne pas blesser quelqu'un. Ce rituel instauré, Amadeus a vécu une enfance normale. Entouré d'animaux et de rires, sa mère journaliste pour la Gazette travaillait à plein temps chez elle pour ne jamais quitter son précieux petit-garçon. Wendy pouvait passer des heures à contempler la chair de son sang. Elle qui avait toujours rêvé d'être maman n'aurait pas put espérer mieux. Amadeus, quant bien même silencieux et introverti, restait sensible et tactile. Il exprimait l'amour pour sa mère à sa façon. Le jeune loup-garou parla très tard. À l'âge où les enfants de sa famille faisaient des discours enfantins : il se terrait dans son mutisme et jouait avec les chiens ou bien les chats environnants. Cet être lunatique, ce cousin étrange trouva la compagnie de Luna parfaite. Ensemble, ils firent des découvertes, ils partaient à l'aventure dans la forêt, grimpaient aux arbres pour regarder le monde vu d'en haut. Sa cousine était la seule qui lui parlait, qui le prenait comme un enfant normal. Dans ce tableau qui pourrait sembler idyllique, plusieurs ombres figuraient.
L'une d'entre elle était son père. Honteux d'avoir maudit son enfant, il a toujours refusé un quelconque contact avec lui. À l'heure où Amadeus avait besoin d'un père, il n'y avait que sa mère. De cet homme, le garçon n'a que très peu de souvenir. Des photos peuvent rappeler son visage, mais dans les faits : il ne possède rien. Marcus était un auror. Son temps libre, il le passait au bureau à faire son travail. Cela lui évitait de rentrer à la maison et de se confronter à son échec. Pourtant, il aimait de tout son coeur son fils. Amadeus était un garçon accomplis, qui ne voyait pas sa malédiction comme un problème, mais plutôt comme quelque chose qui le rendait unique. Cet enthousiasme cassa la carapace érigée par Marcus et un jour il décida de se rapprocher de son fils. Dès lors, Amadeus apprit bien plus, notamment sur son don. Malgré les efforts de sa génitrice, la jeune femme était impuissante. En revanche, son époux pouvait l'aider à contrôler sa métamorphose. Père et fils se sont apprivoisés après sept années de long silence.

« Chapter II : you are the one I want. »
Elle est hyper rigolote et toi t’es hyper ennuyeux... Vous vous complétez ! © .bizzle

Rose, elle s'appelait Rose. Un nom fleurit pour une jeune fille pleine de vie. Elle était la voisine d'Amadeus. Habitant non loin de lui, seul un champ séparait les deux domaines familiaux. Si le jeune garçon n'avait pas pour habitude de parler, celle qui sera plus tard sa meilleure amie n'a jamais abandonné. Tous les jours, par n'importe quel temps, elle traversait le champs en courant pour rejoindre le domaine des Lovegood. Wendy, qui considérait la petite comme son propre enfant, l'invitait alors à l'intérieur et Rose courait jusqu'à la chambre d'Amadeus pour l'obliger à jouer avec elle. Si au début cette tradition était une contrainte : rapidement les boucles rousses de la jolie demoiselle firent chavirer le coeur d'Amadeus. Leur amitié commença ainsi. Par la force des choses, Rose s'était frayée un chemin jusque dans le coeur du garçon pour ne plus jamais en sortir. Avec elle, il apprit à grimper aux arbres, a attrapé les sauterelles et les grenouilles dans les hautes herbes. Amadeus en contre partie, lui apprenait comment apprivoiser les animaux, comment s'en occuper. Ils passaient des heures à jouer ensemble. Ils se faisaient des promesses enfantines, ils prévoyaient leur mariage, combien d'enfants ils auraient, le nombre d'animaux de compagnie qui donnerait vie à la maison. Tout un tas de détails allant de la couleur des fleurs lors de la cérémonie, aux noms de leurs progénitures. Rien n'échappait à leurs idées plus farfelues les unes que les autres. Wendy voyait que Rose avait une influence de plus en plus important sur son fils. Amadeus de son côté était ravi d'avoir une amie de son calibre.
Quand leurs aptitudes magiques apparurent, le duo qu'il formait se souda encore plus. Rapidement, rien n'y personne ne fut en mesure de les arrêter. Rose se voyait déjà conquérir le monde avec Amadeus. Plus les années passaient, plus les deux jeunes gens ne voyaient pas leur vie l'un sans l'autre. Malheureusement, les parents de Rose n'étaient pas de cet avis. Contrairement à leur fille, ils ne voyaient pas chez Amadeus un enfant. Ils ne voyaient que le mal en personne. La raison de cette médisance ? Ils avaient entendu les rumeurs qui courraient sur cette famille. Ils savaient que Marcus était un loup-garou tout comme son fils. De peur pour leur fille, ils l'obligèrent à couper les points avec le jeune lycanthrope. Du jour au lendemain, Rose était partie. Laissant un vide dans le coeur d'Amadeus qui avait l'impression d'être chez lui quand elle ouvrait ses bras pour l'enlacer. Heureusement pour lui, son chagrin fut de courte durée. Rose, aussi butée que têtue, avait trouvé un moyen pour lui écrire. Utilisant une correspondance secrète, les deux amis ont réussi à communiquer malgré les interdits.

« Chapter III : Hogwarts is your new home. »
La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. © .bizzle

Rose fut envoyé à Beaux-Bâtons, lui à Poudlard. Il avait nullement envie d'y aller. Sa mère avait créé aux fils des années un cocon saint et protecteur autour de son fils. Amadeus ne pouvait pas réellement dire qu'il savait ce qu'il y avait au-delà des murs de pierre du domaine Lovegood. Pour sa sécurité, pour éviter qu'ils subissent les persécutions des groupes luttant contre le Lycanthropisme. Ils étaient de plus en plus nombreux. Il chassait sans répits les jeunes comme les vieux loups-garous. Wendy n'était absolument pas d'accord pour que son fils aille à Poudlard, pourtant, Marcus insista et cette fois-ci : ce fut elle qui céda. On lui offrit un chaton au pelage roux et aux yeux vairons qu'il nomma Rose. Son amie, loin de lui, en apprenant cela en lisant son courrier un matin demanda à ses parents un chat gris qu'elle nomma Amadeus. Naturellement, ses parents n'ont jamais sût ce détail. Sur le quai neuf trois-quart dans la gare de Kingcross, les adieux entre la mère et le fils furent déchirants. Son père, homme pragmatique et très peu sentimentale, se contenta d'une poignée de main et partit sans attendre que le train quitte le quai. Wendy, au contraire, resta jusqu'à ce que la fumée disparaisse au loin. Il était difficile pour elle de dire au revoir, il était encore plus dur pour Amadeus d'imaginer sa vie sans la protection de sa mère et les conseils de son père.
Heureusement pour lui, les professeurs de Poudlard étaient prévenus de sa condition et tout fut mis en oeuvre pour que jamais le jeune garçon souffre de ses métamorphoses. On le mit sous traitement, tous les matins il devait mettre dans son jus de citrouille la potion tue-loup. Un geste qui ne passa pas inaperçu. Envoyé dans la maison de Gryffondor, les Serpentards se firent une joie de colporter des rumeurs sur son sujet. Amadeus, habitué à ne pas prendre en compte l'opinion des autres, laissaient aller les bruits de couloirs. Lorsque les Gryffondors prenaient sa défense, il ne les remerciait pas. Non pas qu'il ne voulait pas, seulement il n'arrivait pas à parler à des inconnus.

Sa scolarité à Poudlard fut chargé de problèmes. Si sa lycanthropie était en partie maîtrisée, il restait à Amadeus le douloureux devoir de se faire des amis. Hors la seule amie qu'il avait se trouvait à des centaines de kilomètres de lui. Rose avait été la seule à persister pour devenir proche d'Amadeus. Elle avait compris que sous sa carapace se trouvait un être bon et doux, droit qui tient toujours ses promesses. Un ami en or. Si la plus parts de ses camarades avaient arrêté depuis longtemps de lancer des perches au loup-garou, Peter ne lâcha jamais prise. Qu'importe les refus permanents d'Amadeus : jamais il n'a cessé de se battre pour être à ses côtés. Le Gryffondor accepta ce nouvel allié. Un beau gosse, populaire et protecteur qui une fois devenu son ami prenait systématiquement sa défense. Bien plus qu'un ami, il prit la place de confident et permit à Amadeus de survivre aux sept années dans l'enceinte du château. Naturellement, Peter entendit parler de la belle Rose, de ses boucles rousses et de ses longs cils embellissant de grands yeux bleus. Le taquinant sans cesse, lui mieux que quiconque savait qu'il n'y avait pas que de l'amitié entre eux. Il y avait quelque chose qui restait en suspends.
Ses professeurs, au courant de sa maladie, ne lui firent aucun cadeau. Amadeus n'ayant jamais eu de don particulier pour les études n'avait rien d'un élève studieux. Son temps, il ne les passait pas à la bibliothèque, mais bien à l'extérieur. Son passe-temps favoris était de passer du temps avec Hagrid qui n'a jamais refusé l'élève. Si beaucoup d'élèves appréciaient le garde-chasse, Amadeus l'adorait plus que tout ! Au fur et à mesure des années, ce géant au coeur tendre trouva également le chemin qui menait au coeur du Gryffondor et leur relation devient amicale. Encore aujourd'hui, ils sont en contact même si les lettres d'Hagrid sont plus que maladroites et très mal orthographiées. Prônant davantage ses cours de botaniques et des soins aux créatures magiques : il laissa la vedette à Peter dans les cours de défense contre les forces du mal. N'ayant jamais aimé la violence ou les combats, il a toujours évité de se trouver dans un conflit. Pour ce faire, il ne s'est jamais mêlé de ce qui ne le regardait pas. Ce qui lui a naturellement valu le surnom de lâche. Oui. Il n'était pas le valeureux Gryffondor qui prend la défense des plus démunis. La raison de cette distance entre son prochain et lui ? Il savait pertinemment que jamais on ne prendrait sa défense si son secret était dévoilé. Même Peter, son meilleur ami, apprit pour le don d'Amadeus qu'au cours de leur septième année alors qu'un de leur professeur responsable de lui n'arrivait pas à le trouver durant une nuit de pleine lune. Dès lors, Peter redoubla d'efforts pour soutenir son ami et le protéger. Pourtant, toute cette attention n'eut pas l'effet escompter. Amadeus qui ne supportait pas qu'on le prenne en pitié à cause de sa malédiction s'éloigna du Gryffondor à l'instant où il sortit de Poudlard.

« Chapter IV : you cannot go back home. »
La mort faisait partie de la vie... J’aurais tellement aimé que non. © .bizzle

A la fin de sa septième année, Amadeus eut une mauvaise surprise en revenant dans le domaine familial. L'été de ses quinze ans, restera pour toujours gravé dans sa mémoire. Si les premières semaines furent remplis de bonheur et de sourires, au milieu des vacances le cauchemars commença. La pleine lune arrivait à grands pas. Comme toujours quand Amadeus était de retour, le père et le fils se préparaient à se transformer, planifiant les moindres détails pour ne pas que Wendy soit en danger. Quand bien même elle avait pour ordre de rester dans la maison pour se protéger au cas où : un accident était si vite arrivé... Le soir venus, après avoir embrassé les deux amours de sa vie, Wendy se barricada dans leur maison et laissa Marcus s'occuper de leur fils. Le père, alla enfermer son fils, les chaînes alors n'étaient pas dans le mur. Une fois Amadeus soigneusement enchaîné, son géniteur embrassa son fils, lui souhaita bonne chance avant de refermer la porte derrière lui. L'astre lunaire n'allait pas tarder à être à son zénith, bientôt les rayons perceraient le toit ouvert de la bâtisse et caresseraient la peau d'Amadeus. Dès lors, sa transformation commenceraient. Comme toutes les nuits lorsqu'il était de retour chez lui, l'adolescent s'entraînait à contrôler la douleur et son changement d'apparence. Terrifié, sa respiration haletante brisait le silence de la nuit. Soudain, dans un bruit sourd, ses os craquèrent lui arrachant un cri de douleur. Une épaisse couche de poils se mirent à pousser sur son épiderme pour faire disparaître toute sa chair.
Les chaînes, qui était bien trop grande pour lui : contenaient maintenant ses deux puissants bras terminés par de longues griffes saillantes et pointues. Sa tête s'était allongée au profit d'une gueule bientôt remplit de canines acérées. La respiration d'Amadeus se fit un peu plus sourde et profonde. Son esprit résistait très bien à l'appel de la lune. Étrangement, il embrassait en même temps sa nature animale. Ses sens étaient accrus, rendaientt le jeune homme sensible à la brise qui s'engouffrait dans la bâtisse, aux cliquetis de ses chaînes qu'il essayait de briser avec sa force animale. Les loups-garous n'étaient pas faits pour être enchaînés, pourtant, c'était le seul moyen trouver pour éviter qu'il soit un danger. Ces précautions furent inutile lorsqu'Amadeus entendit l'appel d'un de ses semblables. Par instinct, sa force se décupla lui permettant de se libérer. Tentant de défoncer la porte, son esprit trouva une issue de secours. Se mettant sous la percer faite dans le toit, il bondit pour atterrir sur ce dernier. Sa détente ainsi que sa taille lui permirent de réaliser cet exploit aisément. Une fois à l'air libre, il huma l'air avant de sauter pour atterrir sur ses pattes et se diriger vers la forêt qui était sur leur domaine.

Marcus n'avait jamais eu le temps d'atteindre son propre refuge et de s'enchaîner. Les chasseurs de Loups-Garous avaient trouvé le moyen de pénétrer dans le domaine par le même chemin qu'avait emprunté Rose il y a des années de cela. Voyez-vous, son père avait découvert la correspondance entretenue avec sa fille et le fils Lovegood. Pour se venger, pour montrer à son épouse et à son enfant qu'il avait raison de se méfier de cette famille : il s'était mis en tête de prouver que le père et le fils étaient maudit par la lune. Pour ce faire, il avait attendu la pleine lune, était revenu dans son manoir et avec d'autres chasseurs entreprit de coincer Marcus. Ce dernier, prit au piège n'eut d'autre choix que de précipiter sa transformation et tenter ainsi de se défendre. Il avait appelé son fils pour l'aider : il était conscient du danger de la situation. Les chasseurs, qui avaient prévu ce détail : tirèrent avec des balles d'argent sur le père. Ce dernier, aussi puissant qu'un titan trancha la gorge du cousin de Rose avant de tomber à genoux. Wendy, qui avait entendu des coups de feux étaient sortis malgré le danger. Armé de sa baguette, elle entreprit de chercher dans les bois l'origine de ces bruits. Elle trouva son époux, à genoux face à celui qu'elle avait appelé un jour « cher voisin ». Marcus, encercler par les proches du père de Rose ne pouvait rien faire. Ce n'est pas pour autant qu'il capitula. Dans un dernier élan, malgré les balles logés dans son corps, il se jeta sur l'homme qui avait programmé sa mise à mort et le mordit sévèrement au bras. Lorsque Amadeus arriva, il était trop tard. De rage, le fils qui était caché sous cette forme animale se jeta sur les assaillants qui avaient baissé leur garde. Il les massacra sans sommation et arracha la tête du père de Rose.
Wendy, profita de la diversion de son enfant pour jeter elle-même des maléfices de mort sur ceux qui avaient osé tirer sur son mari. S'approchant du corps de ce dernier, elle laissa Amadeus exécuter les derniers chasseurs pour se concentrer uniquement sur Marcus. Il avait repris sa forme humaine et suffoquait. Dans un dernier soupire, il avoua une énième fois son amour pour Wendy avant de lui dire de s'enfuir. Si le père avait réussi à redevenir humain pour permettre à sa femme de s'approcher, Amadeus ne savait pas contrôler sa forme, même si son esprit était en partit clair. Sa gueule remplie du sang de ses ennemis, avec horreur sa génitrice vit que dans ses crocs des morceaux de chairs pendaient tandis qu'il s'approchait d'elle en émettant des gémissements plaintifs. Wendy décida de ne pas se laisser amadouer ne sachant pas si elle pouvait faire confiance cette forme animale. Alors, c'est en pleurant qu'elle pétrifia son fils. Elle récupéra les dernières larmes de son époux dans une fiole et fit léviter le corps de ce dernier jusqu'à leur demeure.

« Chapter IV : I am your family now. »
La mort faisait partie de la vie... J’aurais tellement aimé que non. © .bizzle

Le lendemain matin, Amadeus se réveilla avec une migraine puissante et douloureuse. Alors qu'il se relevait, il passa sa main sur son menton sentant que quelque chose était accroché. Avec effroi, il attrapa ce qui le gênait avant de le lâcher immédiatement en comprenant que c'était de la chair humaine. Rapidement, il passa sa langue sur ses dents et en sentant des choses coincés paniqua. Plongeant ses doigts dans le fond de sa gorge : il obligea son corps à régurgiter ce qu'il avait ingéré la nuit précédente. Pris de panique, il tenta de faire disparaître le goût métallique et froid du sang dans sa bouche. Par désespoir, c'est avec de la terre qu'il insensibilisa ses papilles. Amadeus regarda rapidement autour de lui, du sang, il y en avait partout. Le lycanthrope se leva, regarda autour de lui pour trouver la silhouette rassurante de sa tante. Myra. Il n'eu le temps de rien dire. La soeur de mère s'approcha, lui lança sèchement que maintenant elle était sa famille et qu'elle allait s'occuper de lui. Amadeus garda le silence tandis qu'il suivait cette puissante sorcière jusqu'à la maison. Là, il prit une longue douche, profitant de l'eau chaude pour remettre ses idées en place et savoir ce qui c'était réellement passer cette nuit. En revivant les événements de la nuit passé, son poing alla s'échouer plusieurs fois contre les murs. En descendant les marches pour rejoindre Myra, il eut les réponses à toutes ses questions. Sa tante l'attendait de pied ferme dans la cuisine. Elle raconta ce qui s'était passée, de la mort de son père, au massacre des assaillants. Inquiet, Amadeus trouva le courage de demander où était sa mère. Sur ce sujet, le visage de Myra se ferma immédiatement et d'une voix brisée avoua :

-Elle à fait ce qu'une mère doit faire pour protéger son petit. Elle ne reviendra pas Amadeus. Wendy est morte.

Une fois cette révélation sur la table, elle se leva, fit promettre à Amadeus de rester dans la maison quoiqu'il arrive et partit. Maintenant seul, de rage et de colère : il détruisit la cuisine. quand il n'eut plus rien à casser autour de lui, il tomba de tout son poids sur le carrelage froid et se mit à pleurer. Rose, son chat, arriva et évitant soigneusement les morceaux de verres trouva les bras de son maître. Son ronronnement berça le lycanthrope qui s'endormit.
Il se réveilla le matin suivant. Une nouvelle fois, il tomba sur Myra qui était tranquillement assise à la table. tous les objets brisés étaient de nouveau à leur place, son chat toujours dans ses bras, sa tante expliqua les règles :

-Maintenant c'est toi et moi gamin contre le reste du monde. Je vais continuer ton entraînement pour que tu maîtrises ta transformation. Je serais ta tutrice, ta mère, ta tante bref un peu tout.

Myra lui tendit un pendentif et un bracelet :

-J'ai jugé bon de faire monter dans des bijoux des souvenirs de tes parents. Ce sont leurs larmes avant de mourir.
-Q'est-ce que tu en sais ?! Feula-t-il.
-Ta mère est morte dans mes bras insolent ! Elle m'a confié celles récoltées sur les joues de ton père après qu'il est rendu son dernier souffle ! La prochaine fois que tu me parles comme ça : je te jure que je te laisse seul !

Pinçant ses lèvres, il se décida enfin à se redresser pour s’asseoir en face de sa tante. Amadeus passa de longue minute à l'observer, Myra fit de même : seul l'horloge de la cuisine osait émettre un son. Ce fut le loup-garou qui partit en premier pour aller se réfugier dans sa chambre et écrire une lettre à Rose pour lui expliquer les derniers événements. Naturellement, il ne savait pas qu'elle avait également perdu son père dans la mésaventure. Tous les deux ne savaient pas qu'Amadeus était responsable de son malheur ; Rose d'avoir donné la clé pour rejoindre le domaine de Lovegood. Ils passèrent la journée entière à correspondre ainsi qu'une partie de la nuit. Ils avaient besoin de l'un et de l'autre : maintenant plus que jamais !

« Chapter V : The taste of treason. »
Ahhh, l’amour ! Une erreur et une faute grave. Mais on tranche ces liens si facilement. © .bizzle


image by consolation-prizes ; hollow art ; tumblr # code by shiya.




L’embrasser a changé ma vie. J’ai compris à quel point j’avais envie d’être avec toi en embrassant la mauvaise personne.

Tout se mange dans cette pièce, même moi, mais ça, ce serai du cannibalisme, et c’est très mal vu par la société.

Et là, ça était le pire. Plus rien, plus rien pendant 10 ans, plus rien pendant 3652 jours et 3653 nuits. Fini le jeu, les jeux, le piment de mon existence. J’ai erré dans ma vie comme quand on erre dans une tragédie de Racine. Hermione version mec. Où suis-je ? Qu’ai-je fait ? Que dois-je faire encore ? Quel transport me saisit ? Quel chagrin me dévore ? Ah ne puis-je savoir si j’aime ou si je hais. Sophie m’a assassiné. Trucidé. Egorgé. Baisé. Enculé. Et tant d’autres rimes tarées. Et puis j’ai fini par y penser à l’imparfait. Me résoudre au bonheur fade de ma naissance. L’amour, la famille, le boulot, l’antenne parabolique. Du Racine j’vous dis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wimm.creerunforum.net
 
Amadeus Lovegood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vends MPB 200B Amadeus (4 pièces) + Caisson acoustic-fly
» banni ou pas?
» Les VipS change de nom, pour les BC !
» [Fiche Personnage] Miles "Tails" Prower, le renard à deux queues
» [ Table de travail d'Amadeus] Aimée de Dieu Hein ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where is my mind :: ESTED-
Sauter vers: